twitter
rss

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites
23 Mai

Recueil d’histoires | 44 pages | 6,00€ | format: 270/297 (Bon de commande)

Extrait du recueil d’histoires.

Le chat et la vieille dame.

Il était une fois, puisque c’est ainsi que commencent toutes les histoires,

Un chat aux yeux bien jaune,  plus que ça encore, et aux poils très, très, très, très noirs !

Ce chat dormait comme un loir, au fond du tiroir d’une armoire, à côté d’une bouilloire.

Il était blotti contre le fond, c’était son territoire.

Dans la journée, rien ne pouvait perturber son sommeil, vous pouvez me croire.

Pas le bruit d’une fusée, d’une pétoire ou d’un bazràwoir.

La nuit par contre, notre ami, n’aimait pas le noir.

Pas une lumière, pas une flamme de bougeoir pour un peu y voir.

Bon, rien de bien étrange à tout cela, sauf que l’armoire … était sur le trottoir.

Et oui, abandonnée, un soir, comme une vieille passoire !

Cette armoire et son occupant sont restés bien des jours et des nuits dans cet état sans gloire.

Et puis, un matin, revenant de la patinoire, si, si, vous pouvez me croire,

Germaine, une vieille dame vint à passer par là, juste pour voir.

Et là, l’armoire, le tiroir, la bouilloire et le loir qui dormait comme un chat, heu … comme un loir,

Hop, chez Germaine, dans la salle de bain, entre le séchoir et la baignoire.

Elle voulu y ranger, sa crème épilatoire, ces boites de suppositoire, son peignoir  et ces mouchoirs,

Mais  surprise, elle découvre qu’un chat en avait fait son logis, l’armoire était un dortoir.

Changement de direction, l’armoire arrive dans la cuisine, près de la rôtissoire.

Pas question d’y ranger le hachoir, ou autres accessoires. Non, ce serait dérisoire.

Germaine, avait besoin de compagnie pour combler sa solitude et faire travailler sa mémoire. 

Elle était bien décidée à lui raconter des histoires, plein d’histoires.

Le matou était heureux de s’endormir avec de la lumière dans le couloir.

Fini les cauchemars, bienvenues les rêves sucrés comme une poire.

La moral de mon histoire, car il en faut bien une, si possible, pleine d’espoir,

C’est que pour eux deux, c’est une belle victoire !

Alors, à toi germaine et à toi le chat de l’armoire,

Bonsoir…

 

© Lionel LAMOUR 2009 et les classes de l’école Sainte-Anne de Vigneux de Bretagne

Tous droits de reproduction, traduction, adaptation

réservés pour tous pays.

Laissez un commentaire: