twitter
rss

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites

Il était une fois… où quand une école écrit des contes avec un auteur…

Depuis janvier 2017, les classes de l’école Jean Rostand de Saint-Nolff retrouve Lionel Lamour une fois par semaine pour écrire un conte dans le cadre du projet éducatif des enseignants. Pour les CM2, c’est le plaisir de retrouver l’auteur qui est déjà intervenu sur l’écriture d’un roman.

Trois classes, trois contes…

Pour les PS-MS et GS, le travail se fait en petit groupe qui se succède avec l’auteur pour proposer des idées, faire avancer l’histoire. En fin de chaque séance, les idées sont exposées à la classe réunie et validée pour la prochaine fois. Au fil des séances, l’histoire se construit. La séance se termine alors par la lecture du conte en court d’écriture. Une fois celui-ci terminé, il est temps de le mettre en couleur. Les enfants réalisent des dessins et raconteront en Kamishibai. Il est question d’un perroquet qui n’a pas d’ami parce qu’il répète toute ce que l’on dit…

Pour les CP et CE, le travail se fait en deux temps : en classe avec l’auteur pour débroussailler l’histoire, chercher les personnages, l’objet du conte…, et ensuite en individuel pour écrire un court récit sur une idée à développer. A la séance suivante, chacun lit ses propositions et la classe vote pour déterminer le choix des possibles de l’écriture. Peu à peu, le conte se construit, les élèves font des recherches afin de valider certaines hypothèses (Trouve-t-on des baobabs en Asie ? Y’a-t-il des koalas en Asie ?…), et l’écriture se poursuit. On parle d’un tigre blanc qui boite d’une patte, d’un volcan qui rentre en irruption, d’une forêt que les animaux décident de sauver. Une fois les lettres F.I.N écrites, la classes prépare le conte pour le partager avec les autres classes et les parents. Il sera joué.

Pour les CE2 – CM, il sera question d’un conte assez long, de magie, de lutins. Le travail se fera en classe, en groupe et en individuel. Chaque semaine, les idées sont validées par vote. Le conte s’écrit au fil des séances, en direct, suivant les décisions prisent par le groupe. Durant les séances, l’auteur abordera différentes thématiques comme « Les mots imaginaires et leurs bonnes utilisations », « Comment enrichir un texte ? », « Le travail sur le dialogue ». Le conte prendra de l’ampleur est sera vite, limite, une petit roman. un lutin magicien qui est chargé de faire passer les saison et qui par mégarde provoque un « Autéprinvert »… Une fois achevé, il sera préparé pour être joué devant les copains et les parents.

Une soirée est organisée en fin d’année scolaire pour montrer le travail des classes aux parents, aux autres classes, aux invités.

Anne-Sophie RollandAnne-Sophie Rolland Une bien belle aventure, et pour les enfants, et pour nous les maîtresses !

Ecriture de contes avec les classes de l’école Jean Rostand de Saint-Nolff.

L’auteur retrouve chaque lundi matin avec plaisir les élèves de l’école Jean Rostand. Après l’écriture du double roman il y a deux ans, il accompagne l’équipe d’enseignantes sur le projet contes. Le challenge : chaque classe écrit un conte qu’elle présentera aux autres. Après avoir expliqué la dynamique du conte aux élèves, les ateliers d’écriture ont commencé et les thèmes de chaque classe sont déjà arrêtés.

– Pour les maternelles : l’étrange histoire de ce perroquet qui n’a pas d’amis parce qu’il a un défaut…

– Pour les GS, les CP et les CE1 : il est question d’un tigre blanc à rayures noires, grand, fort, amis des animaux, mais qui boite d’une patte. Un terrible incendie le guette…

– Pour les CE2, les CM1 et CM2 : un lutin magicien vient s’inviter dans le conte…

                                 Cornebredouille ! Gageons que l’imagination de ces élèves fera son œuvre, ainsi les contes seront bons !

Un livre réalisé dans le cadre du projet « Graines d’écrivains » avec les élèves de l’école Jean Rostand de Saint-Nolff.

Deux classes, deux histoires, un même début. Durant l’année scolaire 2014/2015, les classes de CE2-CM1 et CM1-CM2 ont travaillé sur un projet d’écriture. Après une présentation du travail d’un auteur, de la chaine du livre, surprise ! Les enseignants proposent aux élèves ravis d’écrire un livre. Un vrai ! Chaque semaine, Lionel Lamour intervenait pour guider l’écriture. brainstorming, vote pour le choix des idées, ateliers d’écriture… Au fil des mois, l’histoire prend forme dans chaque classe et le secret est bien gardé entre les classes, mais aussi auprès des parents. Recherche d’illustrations, visite sur le terrain, prise de photos pour les couvertures et les illustrations… À la fin de l’année, le projet est bouclé. Les souscriptions lancées, le livre est à l’imprimerie… Le livre est découvert lors de la dernière séance. Un livre à deux entrées, à deux couvertures, à deux histoires. Une séance de dédicace est organisée pour sa sortie officielle par les élèves ! Une belle histoire qui a permis à beaucoup de se révéler….

 Fric-frac à Saint-Nolff et Sur la piste de la légende

Collection Graines D’écrivains – Editions Lionel LAMOUR

254 pages -couverture souple – Prix : 10 €

Graines d’écrivains…

Depuis la rentrée scolaire 2014, un projet d’écriture est en place dans deux classes. la classe de CE2/CM1 et la classe de CM1/CM2. Chaque semaine, l’auteur rencontre els classes afin de faire un roman dans le cadre du projet « Graines d’écrivains ». Après une présentation de la chaine du livre de l’écriture à l’édition, la proposition a été faite aux élèves d’écrire une histoire.

Un même début pour deux histoires différentes.

Partant d’une même idée, les deux classes ont poursuivi l’histoire, chacun à sa manière. « La classe se prépare ce matin à aller visiter l’exposition de photos amateurs organisée par la municipalité. Ils se rendent en car au moulin du Gourvinnec. Là, par petit groupe, ils découvrent les photos présentées. Mais  un vol de photos va mener quatre élèves dans une drôle d’enquête… ».

A raison d’une rencontre par semaine… ou presque…. les élèves tricotent une histoire en cherchant à définir les personnages, le lieu, l’intrigue, les rebondissements, … cet atelier permet de faire travailler l’imagination des élèves, l’écriture collective et individuelle, la confrontation des idées et l’adoption d’une idée commune pour avancer…

Aujourd’hui ???

Aujourd’hui, les deux histoires sont terminées… Le livre a été présenté lors d’une fête, d’une séance de dédicaces des écrivains en herbe fin juin ! Fric-frac à Saint-Nolff/Sur la piste de la légende est un superbe roman à deux histoires.

Un nouveau projet « Graines d’écrivains » vient de s’achever avec l’école La Petite Hirondelle de Le Cours.  Depuis Octobre les rencontres se sont multipliées à raison d’une par semaine avec les classes de CE . Après une séance de présentation du travail d’un écrivain, les élèves te Lionel Lamour se sont mis au travail et ont commencé par écrire l’histoire d’un drôle de Pinceau. Ensuite, le découpage a été fait en scènes, avec dialogues. Pour finir, l’inventaire « à la Prévert » de ce que nous aurions besoin pour « tourner » le livre a été fait, et chacun s’est mis en quête d’objet. Rendez-vous est pris avant les vacances de février pour préparer le décor des aventures de Pinsotte, d’animaux   naturalisés et de la maman d’un élève pour prendre els photos. Car en effet, le livre réalisé par les élèves sera un roman-photo ! Après une journée de tournage en classe par demi-groupe et une escapade dans la forêt pas loin de l’école pour le prises de vues extérieurs, le livre est bouclé. Le projet recevra le prix des trophées de la vie Locale décerné par le Crédit Agricole et concours actuellement dans le cadre de « Des cases et des bulles » organisé par Il est organisé par le SNUipp-FSU, en partenariat avec la Bnf, la Ligue de l’enseignement, la ville de Paris, l’École des loisirs, les Editions Rue de Sèvres, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, le Café pédagogique.

 

Roman | 238 pages | 9,00€ | format: 144/205 mm (Bon de commande)

Extrait :

La famille Rogerie

Ce matin, comme chaque matin, Louis se réveille le premier. Il aime les quelques minutes de répit où, bien au chaud sous son édredon, il attend que sa mère vienne les réveiller, lui et Marie, sa sœur. Il entend le souffle régulier de sa petite sœur encore endormie à côté de lui. Un mouvement dans la pièce met fin de cet instant de tiédeur agréable. Une journée, comme les autres, commence…

–         Marie, Louis, c’est l’heure. Il faut vous préparer ! chuchote une voix

douce alors que la lumière d’une lampe à pétrole éclaire le recoin de la pièce unique dans lequel est dressé le lit des deux enfants. (suite…)

   Extrait :

Deux histoires mises en scène et en photos par les classes de Petite et Moyenne Sections et Grande Section et CP de l’école Sainte-Thérése de La Vraie Croix

 Boulomig

C’est l’histoire de deux enfants, Fanch et Enora, qui habitent à La Vraie Croix, à Chuchumichu. Ils se réveillent, déjeunent et en ouvrant la porte, ils voient qu’il a neigé. Ils sont stupéfaits.

C’est rare de voir de la neige à La Vraie Croix. Ils décident de faire un bonhomme de neige. Ils font une grosse boule en la roulant pour faire le ventre et une plus petite pour la tête. (suite…)

Recueil d’histoires | 44 pages | 6,00€ | format: 270/297 (Bon de commande)

Extrait du recueil d’histoires.

Le chat et la vieille dame.

Il était une fois, puisque c’est ainsi que commencent toutes les histoires,

Un chat aux yeux bien jaune,  plus que ça encore, et aux poils très, très, très, très noirs !

Ce chat dormait comme un loir, au fond du tiroir d’une armoire, à côté d’une bouilloire.

Il était blotti contre le fond, c’était son territoire.

Dans la journée, rien ne pouvait perturber son sommeil, vous pouvez me croire.

Pas le bruit d’une fusée, d’une pétoire ou d’un bazràwoir. (suite…)

Roman jeunesse | 92 pages | 8,00€ | format: 150/210 mm (Bon de commande)

Extrait :

Prologue

Tout est bien calme dans les couloirs de l’école Quéral. C’est bien normal,
il est vingt heures passé et il ne risque pas d’y avoir grand monde dans une
école, surtout un dimanche soir !!!
En suivant l’escalier qui conduit à la cour, on entend soudain, une porte claquer ! Mais comment cela se fait-il qu’une porte ai pu être laissée ouverte durant le week-end ? Allons voir cela de plus près … En arrivant près de la classe de Madame Chaillou et de Monsieur Geffard, on peut entendre parler tout haut, si l’on approche de la fenêtre entre-ouverte.
–    Alors, est-ce que tout est en ordre ? J’ai effacé le tableau, j’ai remis les Mickey Parade sur l’étagère… Les crayons de couleurs de Sophie ??? Oh, je les ai oubliés dans la classe d’à côté …

(suite…)